L’enceinte moderniste de Sant Pau est le siège d'institutions d'avant-garde dans les domaines du développement durable, de la santé et de l'éducation.

À Sant Pau, ces organismes développent leurs programmes et leurs activités tout en mettant en place des projets de collaboration entre eux afin d'entreprendre des initiatives communes, des études et des projets visant à présenter des propositions nouvelles sur des thèmes spécifiques, parmi lesquels le développement urbain, l'éducation, l'amélioration des systèmes de santé, la gestion forestière, l’eau et l'assainissement.

Sant Pau met en relation des agents et des expériences, et il devient ainsi un environnement unique au sein duquel les secteurs académiques, économiques et sociaux sont en interaction. L'objectif consiste à promouvoir les connaissances et la recherche de manière transversale, ainsi qu'à encourager la participation des citoyens aux débats qui sont organisés.

L'Enceinte moderniste accueille des séminaires, des rencontres et des congrès coordonnés par les institutions résidant et par d'autres entités similaires. En parallèle, il soutient des projets destinés à compléter et à s'alimenter de toutes ces activités.

Les principes sur lesquels repose ce projet sont conformes aux lignes directrices de responsabilité sociétale ISO 26000 : rendre des comptes, transparence, comportement éthique, respect des intérêts des parties intéressées, principe de légalité, règlement international du comportement et du respect des droits de l'homme.

Information: centre.coneixement@santpau.cat
 

01. Casa Àsia

Il s’agit d’une institution qui a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la connaissance et à l’impulsion des relations entre l’Espagne et les pays d’Asie et du Pacifique dans les domaines institutionnel, économique, culturel, scientifique et éducatif, en plus de faciliter les échanges de cultures, d’idées et de projets d’intérêt commun.

Casa Àsia a été créée en 2001 et elle est le fruit d’un consortium formé par le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération au travers de l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID), la Generalitat de Catalogne ainsi que les Mairies de Barcelone et de Madrid, qui s’y est incorporée par la suite. Depuis juillet 2013, son siège social se trouve dans le Pavillon de Sant Manuel.

www.casaasia.eu

02. SCP / RAC

Le Centre régional d’Activité pour la Production et la Consommation durable et respectueuse de l’Environnement (SCP/RAC) de Barcelone offre des connaissances, de la formation ainsi quedu conseil, et il aide à la création de réseaux d’opportunités. Ses services sont destinés aux entreprises et à leurs responsables, auxagents financiers, aux organisations de la société civile et aux gouvernements qui travaillent pour offrir des services et des produits intéressants pour la population et pour la planète.

Le Centre fait partie du Plan d’Action pour la Méditerranée qui est une organisation placée sous le parapluie du Programme des Nations unies pour l’Environnement. Dans ce cadre institutionnel, le SCP/RAC dispose d’un mandat officiel en tant qu’organisation se consacrant à la coopération internationale avec les pays méditerranéens pour le développement et l’innovation dans le secteur productif et la société civile, sur la base des modèles de Consommation et de Production durables (SCP).

Le Centre opère dans le cadre de deux traités internationaux : la Convention de Barcelone, quir éunit les 21 paysde la région méditerranéenne ainsi que les pays de l’Union européenne pour travailler conjointementau développement durable et respectueux de l’environnement, d’une part, et la Convention de Stockholm qui est un accord international impliquant autour de 180 pays pour lutter contre les contaminants organiques persistants et les substances hautement polluantes et toxiques, d’autre part.

www.cprac.org

03. EFI

L’Institut Forestier Européen (EFI), situé dans le Pavillon de Sant Leopold, est un organisme international reconnu par 22 États qui travaille pour la promotion de la conservation et de la gestion durable des forêts. À Sant Pau, l’EFI a installé divers programmes.

L’Office régional pour la Méditerranée (EFIMED), créé en 2007, coordonne un réseau de plus de 60 centres de recherche forestière de 17 pays méditerranéens. Il a pour but de développer la coopération internationale dans des domaines aussi importants que la recherche, le transfert de connaissances, la formation et le développement de politiques sur les questions forestières, et tout spécialement dans les pays du sud et l’est de la région.

Le plus important groupe d’experts de l’EFI, le Policy Advice Group, développe aussi à Sant Pau deux de ses lignes de travail parmi les plus importantes. D’une part, la Forest Law Enforcement, Governance and Trade Facility (FLEGT), depuis laquelle il assiste et conseille l’UE pour la mise en œuvre du plan d’action pour l’organisation, la gouvernance et le commerce du bois ; d’autre part, la Reducing Emissions from Deforestation and Forest Degradation Facility (REDD), qui apporte son soutien aux politiques européennes pour réduire les émissions polluantes provoquées par la déforestation et la dégradation des forêts.

www.efi.int

04. UN-HABITAT / GWOPA

Le Pavillon de la Mercè abrite le siège permanent du Secrétariat de la Global Water Operators’ Partnerships Alliance (GWOPA), l’Alliance mondiale des opérateurs d’eau.

Il s’agit d’un réseau mondial multisectoriel créé en 2007 par un conseil d’experts du Secrétariat général des Nations unies. Son activité est liée au Programme des Nations unies pour les établissements humains (UN-HABITAT).

L’objectif de la GWOPA est de contribuer aux services de fourniture et d’assainissement de l’eau dans les pays moins développés, au travers de l’impulsion d’initiatives de collaboration entre opérateurs et de la conception de mesures de capacitation et d’outils pratiques.

www.gwopa.org

05. OMS

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a transféré au pavillon de la Mercè son Office pour le renforcement des systèmes de santé. Établi à Barcelone depuis 1999, l’Office dispose du soutien de la Generalitat de Catalogne.

Parmi ses lignes de travail se trouve le renforcement des systèmes et des politiques publics de santé à un niveau infranational ainsi que le développement de lignes de collaboration entre les pays méditerranéens.

L’Office de l’OMS pour le renforcement des systèmes de santé travaille directement avec les pays membres pour améliorer la gestion qu’ils font de leurs systèmes publics de santé respectifs, en leur transférant les outils pratiques qui leur permettent de faire un bon diagnostic des problèmes et apporter une réponse à leurs besoins.

www.euro.who.int

06. UN-HABITAT / CRPP

Le Programme des Nations Unies pour les Établissements Humains (UN-HABITAT) a situé dans le Pavillon Sant Leopold l’office mondial du Programme sur le Profil des Villes Résilientes (CRPP).

En partant de l’exemple du modèle de ville qu’a développé Barcelone, ce groupe de travail stimule de nouveaux systèmes de mesure du risque dans les villes et élabore de nouveaux standards de développement et de planification urbaine.

L’objectif général est d’apporter les outils nécessaires afin que les villes soient mieux préparées pour affronter les crises qui affectent les services et les infrastructures, telles que les catastrophes naturelles.

www.unhabitat.org

07. UNU-GCM

L’Université des Nations Unies (UNU) est l’institution académique des Nations Unies. Sa mission est de relier le monde académique aux différentes organisations qui constituent le système de l’ONU dans le but de développer des solutions durables pour les problèmes actuels et futurs de l’humanité dans tous les aspects de la vie.

L’UNU a situé dans le pavillon de Sant Manuel son Institut pour la Mondialisation, la Culture et la Mobilité (UNU-GCM). Ce centre, qui opère à Sant Pau depuis 2012, est le 11ème siège mondial de l’institution, et le 1er qui a le Sud de l’Europe comme zone géographique de référence.

L’UNU-GCM centre ses interventions dans trois domaines de recherche en interrelation : la mondialisation, la culture et la mobilité. Son propos est de contribuer à l’étude des migrations et des moyens de communication comme aspects-clés des cultures dans le contexte de la mondialisation, et comme éléments d’une importance vitale pour la promotion de la bonne gouvernance, de la diversité culturelle, de la démocratie et des droits humains.

www.gcm.unu.edu

08. EURORDIS

EURORDIS est une alliance nongouvernementale impulsée par des patients. Ellereprésente 695 organisations de personnessouffrant de maladies rares de 63 paysdifférents. Au total, elle couvre plus de 4 000 pathologies différentes.

Une maladie ou des troubles sont qualifiés de « rares » en Europe s’ils affectent moins de 1 personne sur 2 000.

La mission d’EURORDIS est deconstruire une puissante communauté paneuropéenne d’organisations de personnes qui souffrent de ces pathologies, afin de porter leur voix et de lutter contre l’impact de ces troubles dans leur vie.

Le travail du centre ayant son siège à Barcelone est orienté autour de 4 domaines spécifiques : la collaboration scientifique ; l’apprentissage et l’éducation, la responsabilisation des patients et de leurs représentants ; la création de communautés, le soutien social et la conscience publique ; et la collaboration avec les acteurs locaux, tels que la délégation catalane de la Fédération espagnole des Maladies rares, la Fédération des Maladies minoritaires et la Plateformedes Maladies minoritaires.

www.eurordis.org

09. BIPP HUBB

Les pavillons Central et de Sant Jordi de Sant Pau accueillent le Barcelona International Public Policy Hub (BIPP HUB) dont la mission est d’accélérer et de renforcer l’impact du secteur de la politique publique internationale (IPP, dans son signe en anglais). Cet organisme offre des services professionnels qui comprennent l’accompagnement personnalisé pour l’intégration d’organisations venant juste de s’installer à Barcelone ainsi qu’un espace de travail de qualité. Le BIPP HUB gère aussi des projets dans une vision sectorielle, il promeut la collaboration dans le secteur IPP de Barcelone et se comporte comme une pépinière pour de nouvelles initiatives.
Actuellement, les membres résidents du BIPP HUB sont les suivants :

L’Institute for Integrated Transitions (IFIT), qui est une organisation non gouvernementale (ONG), offre son soutien à des États fragiles et des zones affectées par des conflits afin de permettre des transitions à des conditions favorisant la paix et le développement durable et respectueux de l’environnement. Le travail principal de l’IFIT est de fournir, grâce à son expertise, des analyses indépendantes ainsi que des conseils à ceux qui impulsent des initiatives locales pour mettre en œuvre des solutions intégrées visant le traitement des cycles conflictuels ou répressifs. Grâce à son travail dans le monde entier, l’IFIT facilite le développement de connaissances institutionnelles et pratiques qui permettent des approches venant d’une analyse plus objective de la réalité.

L’Higher Education Alliance for Refugees (HEAR)*, initiative récemment créée, se consacre à la recherche sur les politiques publiques pour promouvoir l’accès à l’enseignement supérieur pour les personnes qui se sont vues obligées à abandonner leur pays d’origine pour cause de guerre, de changement climatique ou de désastres naturels. L’organisation HEAR souhaite unir la technologie et les ressources des universités du monde entier pour créer des approches innovatrices dans l’éducation. Parmi les premiers projets d’HEAR, on notera les trois suivants : l’accréditation universitaire de réfugiés à l’étranger, l’avenir de l’enseignement supérieur en Syrie et l’enseignement vocationnel.

L’organisation democraciaAbierta, plateforme digitale mondiale concernant l’Amérique latine, est éditée en anglais, en espagnol et en portugais pour offrir la voix du débat sur la démocratie, de la mobilisation, de la participation, des droits humains et civils. Créée en janvier 2015 comme un des cinq domaines régionaux du réseau mondial et indépendant openDemocracy, democraciaAbierta est aujourd’hui en train de développer sa deuxième phase de lancement impliquant la mise en œuvre de projets, d’alliances et d’associations dans le territoire.

Le BCN International Policy Sector Action Plan* aspire à transformer la ville de Barcelone en un centre mondial de référence des politiques publiques internationales (IPP dans son sigle en anglais). Il y parvient grâce à la création et à la communication d’un ensemble d’incitations capables d’attirer une masse critique d’organismes prestigieux d’IPP, de fondations et de groupes de réflexion dans la ville. Les incitations du plan d’action se sont développées grâce à des associations entre les secteurs publics, privés et l’IPP à Barcelone.

L’organisation JustPeace Labs utilise la technologie pour habiliter des communautés locales afin qu’elles deviennent des participants actifs au processus de paix et de développement durable et respectueux de l’environnement. Elle travaille avec des experts à la construction de la paix et au développement pour améliorer l’accès à la technologie ; renforcer les capacités pour créer des applications de SmartPhone sur mesures ; assurer, finalement, une approche éthique et sûre de l’usage de la technologie. Aspirant à apporter une solution à long terme à des problèmes difficiles, JustPeace Labs utilise une approche alignée sur les Objectifs de Développement durable et respectueux de l’environnement des Nations unies.

L’entreprise sociale Build Up travaille avec la société civile dans divers pays afin de concevoir des pratiques innovatrices leur permettant de contribuer aux processus de paix. Build Up dispose de plus de 10 ans d’expérience dans les domaines du développement, de la construction de la paix, des politiques publiques, des moyens de communication et du marketing. Elle combine recherches et connaissances pratiques dans la construction de la paix et technologies civiques pour identifier des standards ainsi que des méthodes facilitant le développement et l’usage des technologies dans le secteur émergent « peacetech », dans lequel ses fondateurs sont des références.

L’organisme AKTEK apporte son soutien à des organismes publics et privés dans la gestion de leurs opérations dans des environnements fragiles grâce à la gestion de la connaissance. Sa technologie permet aux responsables de projets d’organiser leurs connaissances, celles de leur organisme propre et celles qui proviennent d’autres lieux, dans le but de favoriser des décisions justes. Que ce soit au travers de la cartographie des parties intéressées, au suivi profond des perceptions citoyennes, ou des modèles de risque et de résilience, l’AKTEK apporte des outils pratiques pour combattre les situations extrêmes, le terrorisme, la piraterie, les épidémies, les changements climatiques et les désastres naturels.

Le Better Sourcing Program offre des solutions de communication basées sur la technologie pour permettre l’identification et la mise à profit d’opportunités dans le secteur des produits artisanaux et de l’exploitation minière. L’équipe aide ses clients à remplir leurs responsabilités internationales vis-à-vis de leurs fournisseurs et de la législation sur les minerais provenant de zones conflictuelles. Elle y parvient grâce à l’application de la diligence due au début de la chaîne de valeur avec l’évaluation des risques et des impacts en temps réel, du contrôle, de la gestion et des rapports.

L’organisation internationale à but non lucratif Quo Artis aspire à mettre en place des connexions entre l’art, la science et la technologie grâce au travail de professionnels de ces domaines. L’objectif est d’apporter une valeur ajoutée à la société et à la culture en développant la création de projets innovateurs et interdisciplinaires.

*HEAR, democraciaAbierta et BCN International Policy Sector Action Plan reçoivent le soutien de BIPP HUB en tant que projets de pépinière.

www.bipphub.org

10. Fundació Lluís Domènech i Montaner

La Fondation Lluís Domènech i Montaner est née en 2006 dans le but de récupérer, d’étudier et de diffuser la personnalité ainsi que l’œuvre de l’un des personnages parmi les plus décisifs et emblématiques de la deuxième moitié du XIXe siècle et du premier quart du XXe.

La Fondation Lluís Domènech i Montaner, impulsée par un groupe important de chercheurs, de professeurs de l’enseignement supérieur, d’historiens, d’écrivains et, surtout, de membres de sa famille et d’admirateurs, a pour objectif la mise en valeur de la figure de ce personnage si polyvalent et de le tirer d’un oubli injustifié. La Fondation travaille pour rendre visible sa contribution dans de nombreux domaines, son inégalable progressisme, et sa surprenante capacité de création et d’innovation. Elle travaille aussi pour récupérer sa mémoire, diffuser ses travaux, ses réflexions, ses écrits de même que l’ensemble de son œuvre, artistique et architecturale, en différents lieux tels que Barcelone, Reus, Canet de Mar, Comillas ou Palma de Majorque. Deux de ses œuvres font partie du Patrimoine mondial de l’Unesco, l’ancien Hospital de la Santa Creu i Sant Pau et le Palau de la Música.
 
À niveau international, la Fondation vise à diffuser l’œuvre domenechienne comme paradigme et figure essentielle du Modernisme catalan, en mettant en relief les connexions ainsi que les complicités avec les mouvements culturels européens contemporains.

Le site web de la Fondation a été créé comme plateforme collaborative, pour développer les relations entre les domaines académique, scientifique, professionnel et citoyen, basée sur la rigueur et la clarté de l’information qui est mise à la libre disposition du public intéressé. L’esprit de la Fondation vise à exercer sa tâche de manière volontaire, responsable, libre, indépendante et solidaire, au bénéfice du bien commun et de l’intérêt social.

La Fondation a élu domicile à l’ancienne Casa d’Operacions de l’Enceinte moderniste de Sant Pau.