Usages de Sant Rafael au fil du temps

Les travaux achevés, et pour répondre aux désirs de la bienfaitrice, Concepció Rabell, il fut disposé que le pavillon serait destiné aux malades non infectieux de l’appareil digestif. En presque un siècle d’activité d’assistance, le pavillon de Sant Rafael eut cependant divers usages qui sont résumés dans la chronologie suivante :
 
-    Jusqu’en 1929, il reçut les malades de l’appareil digestif. Ensuite, il accueillit les patients masculins de traumatologie, et le semi-sous-sol fut consacré au Service des Rayons X ;
-    Durant la Guerre civile, le pavillon fut dédié à la chirurgie orthopédique des deux sexes : les femmes dans le semi-sous-sol et les hommes à l’étage ;
-    Pendant la décennie des années 1940, avec la construction du pavillon de Sant Antoni pour la traumatologie et la chirurgie orthopédique, on plaça à Sant Rafael le Service de Médecine interne et d’Endocrinologie ;
-    En 1981, on ajouta l’Unité d’Hématologie clinique —pionnière en Espagne pour la transplantation de moelle osseuse dès 1976—, qui y installa des salles d’isolement environnemental destinées aux malades immunodéprimés ayant un risque élevé d’infection ;
-    Aussi en 1981, le Service des Rayons X, situé dans le semi-sous-sol, fut substitué par les Dispensaires d’Otorhinolaryngologie et d’Endocrinologie. Ce dernier fut installé dans une extension adossée à la façade sud du pavillon ;
-    Enfin, en 1991, après un processus de réhabilitation du pavillon, l’Unité d’Hématologie clinique occupa tout l’étage principal du pavillon jusqu’au transfert dans le nouvel hôpital en 2009.